Randonnée à la Sainte-Baume, la crête des Béguines, le Paradis et le sentier Merveilleux

Genets de Lobel sur les crêtes de la Sainte-Baume
Genets de Lobel sur les crêtes de la Sainte-Baume

 

Cette balade en circuit est un classique de la Sainte-Baume. Elle vous fera découvrir une forêt exceptionnelle en Provence et un sentier en crête de toute beauté.

 Départ : Nan-les-Pins, hostellerie
Durée : environ 5 h
Niveau : moyen
Dénivelé : 580 mLongueur : 12 km env.

Les étapes du circuit

  • Le départ à l’hostellerie de la Sainte-Baume
  • La chapelle des Parisiens par le tracé du chemin des Rois (magnifique forêt de feuillus et conifères)
  • Le sanctuaire et la grotte de Sainte Marie-Madeleine nichés à mi-hauteur, sous la barre rocheuse du massif
  • L’accès aux crêtes par le col du Saint Pilon
  • Le cheminement en crête (GR 98) : passage au Jouc de l’Aigle, le signal des Béguines
  • La Descente par le Pas de l’Aï jusqu’à l’étroit vallon du Paradis
  • L’ascension à la croix du Bau des Glacières (escalade), puis le retour vers le Paradis.
  • La descente par le sentier Merveilleux (cheminement en sous-bois, balisage jaune) et le retour à l’hostellerie.

Flore de la Sainte-Baume

 

Serratules naines (lat. jurinea-humilis) Sainte-Baume
Serratules naines (lat. jurinea-humilis) de Sainte-Baume. Plante vivace à tige très courte. Cette plante est protégée car elle tend à disparaître. Elle pousse sur les terrains arides et pierreux autour de la Méditerranée.

 

 

 

 

Mélitte à feuilles de mélisse Melittis melissophyllum
Mélitte à feuilles de mélisse. Lat. Melittis melissophyllum. Appelée également «citronnelle» en raison de la forte odeur de citron de ses feuilles. En infusion, la mélisse aide la digestion et calme les crampes d’estomac.

 

Genet de lobel Sainte-Baume. Petit genêt épineux en forme de coussin. Se rencontre sur les crêtes exposées au vent.
Genet de lobel Sainte-Baume. Petit genêt épineux en forme de coussin. Se rencontre sur les crêtes exposées au vent.

 

2 Responses

    • Muriel

      Bonjour, merci pour votre question. j’ai oublié de préciser que l’ascension à la croix (qui est installée au sommet d’un bloc rocheux) est une option. c’est un petit segment de la balade à l’extrémité du massif que l’on peut éviter. Vous pourrez toutefois aller avec votre chien jusqu’au pieds du bloc. En revanche, il y a un court passage (le pas de l’Aïe) raide et étroit qui nécessite de s’aider des mains. Il semble qu certains randonneurs amènent tout de même leur chien. Je vous invite à questionner l’administrateur du site terres et Pierres d’Azur qui pourra mieux vous informer que moi. Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.